Activités Montessori, Éducation à la maison version Montessori, Vie pratique

Montessori : Notre progression de couteaux

L’une des caractéristiques d’un environnement Montessori destiné aux petits enfants est l’espace de Vie Pratique. C’est un ensemble d’activités qui attirent énormément les enfants, depuis environ l’âge de 15 mois jusqu’à 3 ans et bien plus. À la maison, nous retrouverons une bonne partie de ces activités dans la cuisine.

Et le danger ?

Certains parents pensent qu’une cuisine n’est pas la place d’un enfant, qu’il y a trop de dangers… Les petits enfants sont capables de bien plus que la plupart des parents ne le pensent. Je crois sincèrement que cuisiner fait partie des apprentissages de la vie. Il y a tellement de compétences qui peuvent être apprises en cuisinant : l’adresse, la construction de la pensée logique, les quantités, le fait de respecter la chronologie d’une recette par exemple, ainsi que le développement du goût pour les aliments sains… La liste est longue.

Bien évidemment, il est nécessaire de présenter chaque geste utile pour accomplir une nouvelle tâche comme nous le faisons pour n’importe quel matériel Montessori. Surtout lorsqu’il s’agit des couteaux. Et bien entendu, on ne laissera pas un enfant manipuler des ustensiles de cuisine sans surveillance.


Mais je pense que le danger viendrait d’avantage du fait justement d’interdire la cuisine à l’enfant, qui, souhaitant “faire par lui-même” et étant de nature curieuse, s’y aventurerait discrètement lorsque le parent a le dos tourné et irait manipuler des ustensiles dont il ne connait pas l’usage et dont il ne mesure pas le danger.

Cuisiner pour se nourrir

Personnellement, il est vrai que j’ai toujours aimé cuisiner, faire de la pâtisserie depuis que je suis enfant. À mon sens, pour qu’un enfant prenne plaisir à cuisiner et devienne un adulte qui fait attention à ce qu’il mange pour être en bonne santé, il doit avoir des parents qui donnent l’exemple. En effet, dans la pédagogie Montessori comme dans les conseils en parentalité, on dit souvent : L’adulte est un exemple pour l’enfant. Si vous souhaitez voir des valeurs grandir en votre enfant, vous devez les incarner.

En général, lorsque je prépare le dîner, j’ai à mes cotés deux petits apprentis cuisiniers qui sont ravis de pouvoir éplucher et couper les légumes. Et quels bons moments partagés ! 😀

Quel couteau choisir ?

Je ne vous donnerai pas vraiment d’âge pour chacun des couteaux car cela dépend vraiment de chaque enfant. De plus, je vous conseille de respecter une certaine chronologie ; votre enfant se familiarisera ainsi et pourra progressivement comprendre qu’un couteau peut être dangereux. En avançant à son rythme, il pourra acquérir une certaine confiance en lui.

1 – Couteau à beurre. C’est le premier couteau que nous avons introduit. Lorsque les enfants ont commencé à manger à table avec nous, nous leur avons présenté un kit de sevrage constitué d’un set de table Montessori ainsi que d’une assiette en grès, un verre en verre et de petits couverts en inox (comme dans cet article).

Ce couteau ne présente aucun risque, la lame n’est pas tranchante et le bout est arrondi. Il permet de familiariser le petit avec le fait d’avoir un couteau à table comme nous. Le bout rond permet également de tartiner du fromage frais, du beurre ou autre sur un petit toast lorsque les enfants préparent leurs petits déjeuners ou leurs goûters (comme dans cet article).

Celui-ci fait partie d’un set que j’ai reçu en cadeau lorsque j’étais moi-même bébé et que nous avons gardé pour mes enfants. 😀

2 – Couteau à beurre avec lame aiguisée. Une fois que les enfants étaient familiarisés avec le premier couteau, nous sommes rapidement passés à celui-ci. La lame est légèrement tranchante et permet de couper des fruits mous comme la banane (comme ici), une poire mûre ou des légumes cuits sans pour autant risquer de se couper.

3 – Couteau à lame ondulée. Nous apprécions beaucoup ce couteau car il permet de trancher, des fruits par exemple, beaucoup plus durs qu’avec le précédent. Charlie a donc pu, vers 18 mois, commencer à couper de la pomme, de la carotte, de la courgette, etc… et m’aider à la préparation des repas. Il est facile à utiliser pour de petites mains pas encore très précises. Lorsque l’on pose la main sur la lame, celle-ci ne présente aucun risque de se couper car elle est ondulée. Il faut exercer de la force pour pouvoir couper. L’enfant utilise donc ses deux mains et appuie pour couper les légumes. Pour ce genre d’aliments plus durs, je les coupe au préalable en bâtonnés ou en quartiers afin qu’ils ne roulent pas ou ne glissent pas sur la planche à découper lorsqu’ils sont coupés par Charlie. Vous pouvez également trouver des couteaux à lame ondulée avec un manche comme celui-ci ou celui-là.

4 – Couteau à gâteau. J’ai acheté ce couteau dans une boutique d’ustensiles pour pâtisserie qui est pratique lorsque je fais de très gros gâteaux décorés pour les anniversaires par exemple et lorsqu’il faut pouvoir couper dans le plat sans l’abîmer. Je l’ai également proposé aux enfants car il est pratique pour couper des fruits ou des légumes durs mais il ne présente également pas de risque de se couper car il est en plastique. Après, je ne suis pas une grande fan du plastique, surtout en cuisine, mais je reconnais qu’il est pratique. Je vous recommande ceux-là avec leurs 3 tailles différentes qui s’adaptent aux petites mains ou celui-ci.

5 – Couteau de petit chef. Il s’agit là d’un vrai couteau avec une lame tranchante pour pouvoir couper et émincer toute sorte d’aliment. Le manche est assez court et s’adapte bien à de petites mains. Vous pouvez voir un anneau qui va permettre à l’enfant de placer son index à l’intérieur lui permettant ainsi de bien maintenir le manche sans bouger ses doigts, ce qui est déjà une première sécurité. Le couteau a également un bout rond ce qui est toujours rassurant. Encore une fois, une présentation lente et précise est indispensable avant de proposer un couteau tranchant à un petit enfant. Mes enfants sont allés progressivement et me montrent que je peux leur faire confiance. À la maison, nous avons ce coffret Opinel qui propose également un épluche-légumes et un protège-doigts mais il est possible de choisir le couteau sans l’épluche-légumes.

Voilà où en sont nos enfants à présent.

Et vous, offrez-vous l’opportunité à vos enfants d’utiliser des couteaux ? Lesquels sont vos préférés ?

Les liens vers Amazon sont des liens affiliés qui me permettent de toucher un petit pourcentage du montant de ce que vous achetez, sans que cela n’augmente le prix final que vous allez payer. 😉 Ces commissions me permettent sur ce blog de continuer à vous offrir autant de contenu gratuitement, je vous remercie donc si vous passez par mes liens pour acheter ces produits ! Et évidemment, je ne recommanderais jamais un produit que je n’estime pas sincèrement être un bon produit. J’ai toujours à cœur de vous apporter au maximum un contenu de qualité !

Pensez également à vous abonner à la page Facebook pour ne rien manquer et à nous suivre sur Instagram pour avoir des idées d’activités à faire avec vos enfants.

Et n’oubliez pas, profitez un max de vos enfants, un jour ils seront grands ! 😉

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 18
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *