J’ai testé pour vous

J’ai testé pour vous : “mon coffret Montessori astronomie” de chez Nathan

 

Voici aujourd’hui un nouvel article pour cette rubrique “j’ai testé pour vous un produit du commerce estampillé Montessori”. Nous ne l’avons pas encore utilisé car il s’agit d’un cadeau que Camille recevra pour Noël mais je l’ai déjà reçu, j’ai pris le temps de l’étudier pour vous et pour me familiariser avec avant de l’offrir et de le présenter à Camille. Je tiens à préciser que chaque matériel que je vous présente a été acheté par moi-même, ou par un proche qui l’a offert aux enfants, je ne reçois pas ces produits des marques pour en faire la pub.

Mon coffret Montessori astronomie de chez Nathan

La boîte contient 2 matériels différents mais complémentaires. On y trouve d’un côté des cartes classifiées des astres et planètes, avec pour chacune : une carte renseignée, une carte non renseignée, un billet de lecture ainsi qu’une carte de définition associée. Il y a également un livret qui explique comment utiliser le matériel. Et d’un autre côté, on y trouve un carnet de constellations ainsi qu’une carte du ciel.

À quel âge est-ce destiné ?

Ce matériel peut être présenté à votre enfant à partir de 3 ans pour les cartes classifiées non renseignées, pour enrichir son vocabulaire, puis il prend tout son intérêt lorsque l’enfant entre dans la lecture. Et enfin lorsqu’il grandit, autour de 6 ans, il commence à se poser des questions sur la façon dont tourne le monde et il sera content d’aller chercher des réponses et de faire de nouvelles découvertes.
Pour la partie constellation, je pense qu’à moins que l’enfant ne soit passionné il faut peut-être attendre 5, 6 ans pour le présenter car cela est plus abstrait. Une soirée en montagne ou à la campagne sera un must pour aller admirer les étoiles en vrai !

C’est ce que nous avions fait l’été dernier avec les enfants et un guide astronome qui travaille au CNRS. Nous avions eu la chance d’admirer le ciel avec son télescope motorisé, d’avoir une tonne d’information et nous avons même pu voir les anneaux de Saturne (😮!!!!!) ce qui avait renforcé cette passion que montrait Camille depuis déjà plusieurs mois.

Je pense donc que ce matériel n’a pas de limite d’âge, moi-même j’en apprends beaucoup et j’adore ça ! 😃

Objectif de l’exercice

Les cartes classifiées non renseignées peuvent être présentées à l’enfant dès l’âge de 3 ans pour introduire les planètes et les astres, discuter et observer ensemble et faire la mise en paire avec les cartes renseignées. On peut présenter les planètes 3 par 3 avec la leçon en 3 temps. Lorsque l’enfant sait lire, il peut utiliser la totalité des cartes pour enrichir son vocabulaire et s’exercer à la lecture en lisant les billets de lecture et en les associant aux cartes non renseignées.
Pour les cartes de définition, l’enfant doit retrouver de quel objet céleste il est question en lisant la définition. L’enfant peut faire ces exercices seul car le matériel offre l’auto-correction.

Le carnet des Constellations sert à noter les observations que l’enfant fait du ciel lors de vos sorties nocturnes. Il peut dessiner les constellations qu’il reconnaît et lire les définitions de chacune. Votre enfant peut aussi observer la carte du ciel fournie avec.

(Je ne vous montre pas toutes les cartes, je vous laisse la surprise car elles sont vraiment magnifiques.)

 

Est-ce réellement un matériel Montessori ?

Les cartes de nomenclature classifiées sont un matériel Montessori utilisé à partir de 3 ans. On commence par utiliser les cartes non renseignées puis lorsque l’enfant entre dans la lecture on lui propose des exercices avec les billets de lecture et les cartes renseignées. Ce matériel donne à l’enfant l’opportunité de lire ainsi que d’enrichir son vocabulaire. Il encourage également un travail de classification qui répond à la période sensible de l’ordre des enfants avant 6 ans. Les cartes de nomenclature peuvent aborder des thèmes différents comme par exemple la géographie, la musique, la botanique…

C’est un matériel qui est fabriqué par les éducateurs/trices et que vous pouvez aussi confectionner vous même en trouvant de jolies photos ou illustrations, on les colle sur du papier épais de couleur, on plastifie le tout puis on les range dans une petite pochette de la même couleur.

 

Ce que j’en pense

Pour commencer, le livret qui accompagne le matériel est vraiment très très riche en information et en belles illustrations. On y trouve également quelques expériences à tester. Je trouve également les cartes vraiment magnifiques, les illustrations sont belles et réalistes, les couleurs très harmonieuses et la police cursive utilisée est parfaite.

Pour conclure, vous l’aurez compris, je suis super enthousiaste pour ce coffret que je trouve super bien fait et vraiment très beau ! J’ai hâte de le présenter à Camille, elle qui est fascinée par les planètes et les étoiles, je suis certaine que cela lui plaira. 🙂

J’ai également complété ce coffret avec les figurines du système solaire de la marque Safari Ltd mais vous pouvez aussi les fabriquer avec votre enfant :), ainsi que les 2 livres “Le système solaire” et “Marcher sur la lune” de la collection Tous lecteurs documentaires de chez Hachette. Et je sais qu’elle a demandé pour Noël à sa grand-mère le système solaire motorisé qui fait également planétarium.

 

Pensez à vous abonner à la page Facebook pour être informé des nouveaux articles et venez nous suivre sur Instagram !

Les liens vers Amazon sont des liens affiliés qui me permettent de toucher un petit pourcentage du montant de ce que vous achetez, sans que cela n’augmente le prix final que vous allez payer. 😉 Ces commissions me permettent sur ce blog de continuer à vous offrir autant de contenu gratuitement, je vous remercie donc si vous passez par mes liens pour acheter ces produits !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 4
    Partages

8 thoughts on “J’ai testé pour vous : “mon coffret Montessori astronomie” de chez Nathan

  1. J’adore l’astronomie et ce coffret a l’air génial. Les illustrations de planètes sont vraiment belles. Mon beau-fils découvre en ce moment le système solaire à l’école et je pense que ça permettra d’approfondir le sujet. On a également vu des télescopes mais on se demande si à son âge est adapté.

    Merci pour les idées de cadeaux en tout cas. J’en ai suggéré également de mon côté : https://www.parentalitezen.com/cadeaux-emotions/
    C’est des idées basées sur les émotions ici, un jolie complément 🙂

    1. Merci Chang pour ton commentaire 🙂 Je pense qu’un télescope peut être approprié si il s’agit d’un vrai télescope et non d’un jouet qui n’apporte que peu d’intérêt, cependant il vaut peut être mieux attendre de voire si ton beau-fils est vraiment intéressé avant de faire cet achat qui a un certain coût.
      Je vais aller voire tes propositions pour la gestion des émotions.;)

  2. Tout à fait d’accord avec vous sur la qualité de ce matériel. Je l’ai testé avec mon petit 5 ans et demi et ça lui plaît beaucoup. Les cartes de nomenclatures sont vraiment jolies. Pour info, je compte compléter d’ici quelques mois en piochant dans le documentaire Montessori Pas à Pas L’astronomie (http://ecole-vivante.com/montessori-astronomie.html) car on y trouve des informations très intéressantes sur l’histoire des découvertes en astronomie et sur les méthodes. Franchement, un super livre, très montessorien, à conseiller.

    1. Merci Sophie pour votre commentaire. En effet j’aime beaucoup les ouvrages de l’école vivante, je pense qu’effectivement celui-ci pourrait plaire à Camille lorsque nous aurons étudié tout cela avec notre nouveau matériel. J’ai hâte d’en être à l’introduction des Grands récits ! 🙂

  3. Bonjour,
    Étant médiateur scientifique en astronomie pour tout niveau, je me suis procuré ce coffret pour l’étudier. Je vous remercie pour votre article et suis d’accord avec vous sur la forme, mais je me permet de partager quelques petites erreurs/imprécisions que j’ai relevé :
    Mercure : c’est sa rotation très lente (et non rapide) et son absence d’atmosphère qui explique les fortes différences de température entre le jour et la nuit.
    Saturne : parler de surface n’a pas de sens, la température moyenne de l’atmosphère serait d’environ -180°C
    p26 : les étoiles vont de l’est vers l’ouest dans le ciel parce que la terre tourne de l’ouest vers l’est (sens antihoraire vu du Pôle Nord)
    p28 : la limite jour/nuit est peu précise et peut créer de la confusion… Petit truc pour aider à retrouver les saisons : en été le Pôle Nord pointe vers le Soleil et on peut reproduire l’experience des rayons obliques p30 avec une lampe, un globe terrestre et un carton avec un trou circulaire. On place la tache de lumière sur la France avec le globe en position été (pôle Nord vers la lampe) ou hiver (pole sud vers la lampe) et on observe la différence !
    Il n’y a aucune définition d’année lumière, ça manque ! C’est la distance parcourue par la lumière en 1 an (~10 000 milliards de km). La lumière se déplace à environ 300 000 km/s (à cette vitesse on pourrait faire ~7x le tour de la Terre en 1 seule seconde ! c’est une bonne analogie je trouve )
    Pour finir, les chiffres sont parfois très (trop?) précis et parfois très (trop?) arrondis.
    Je suis donc un peu déçu par ce manque de rigueur mais j’apprécie néanmoins ce coffret et les activités proposées. Merci pour la référence du livre discuté ci-dessus et si je peut me permettre de conseiller un instrument d’astronomie pour débuter : les petits télescopes Dobson (en fonction du budget, essayer de prendre le plus grand diamètre >100mm) sont très simples et permettent de voir beaucoup plus de choses que les lunettes en plastiques de petit diamètre. Sinon les jumelles c’est très bien aussi !
    Bonne journée !

    1. Bonjour Rémy,
      Merci beaucoup pour toutes c’est précisions super intéressantes ! J’ai hâte de pouvoir présenter tout cela à ma fille. Merci également pour le conseil concernant les télescopes. 🙂

  4. Bonjour à vous,

    merci pour cet article et pour vos commentaires Remy.
    Une chose m’interpelle, c’est l’exemple utilisé pour mettre à l’échelle le Soleil (ballon de foot) et la Terre (granule homéopathique) avec une distance de 32cm entre les deux (page 16).
    La distance Terre Soleil est de 1 UA (soir environ 150 millions de kms) et le soleil mesure 1,5 million de kilomètre. Quelque soit la taille du ballon de foot, il me semble que la Terre devrait se trouver à 100 fois le diamètre du soleil, soit ici 22 cm * 100 = 22 mètres.
    Ça m’a turlupiné plusieurs jours cet exemple utilisé, je ne nous imaginais pas si proche du Soleil, et pour cause, nous ne le somme pas…

    Sinon, à part ces quelques imperfections et cette erreur un peu grossière, ce coffret est très bien fichu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *