Éducation à la maison version Montessori

Comment choisir les jouets de mon enfant ?

Aujourd’hui j’aimerais vous apporter une vision différente sur les jouets, la vision Montessorienne.

Pour commencer dans la pédagogie Montessori nous ne donnons jamais de jouets aux enfants mais du matériel (objets du quotidien, sensoriels ou pédagogiques), ce matériel permet aux enfants de “travailler”, et oui on peut trouver que cela est un bien grand mot pour de tout petits enfants mais Maria Montessori disait que jouer c’est le travail des enfants. En effet les enfants, surtout lorsqu’ils sont tout petits passent leurs journées à observer, découvrir, tester, toucher etc. pour apprendre, pour comprendre le monde qui les entoure.

Au départ il y avait des jouets dans les écoles Montessori, maisons de poupée, petite cuisine, poupons, mais les enfants les délaissaient pour choisir des activités de la vie pratique avec de vrais objets. Les enfants à qui l’on donne le choix vont préférer éplucher et couper un concombre pour aider en cuisine plutôt que de jouet avec un couteau et des légumes en bois ou en plastique. Maria Montessori a donc très vite retiré les jouets des classes de ses écoles.

Cependant, nous pouvons tout à fait adopter les principes du matériel Montessori dans le choix des jouets que nous proposons à nos enfants à la maison.

 

VOICI LES CRITÈRES À PRENDRE EN COMPTE POUR FAIRE LE BON CHOIX :

 

Aide l’enfant à comprendre le monde :

Il doit s’agir d’objets qui s’inscrivent dans le réel, évitez l’éléphant rose en tutu par exemple. Privilégiez des matières nobles (bois, verre, métal, porcelaine…) ils doivent ressembler à de vrais objets, évitez au maximum le plastique (bien qu’aujourd’hui il soit omniprésent). Les enfants sont attirés par les choses de qualité avec de belles finitions, ils y feront plus attention, en prendront soin plus volontiers, et si l’on cherche un peu en dehors des grands magasins de jouet on peut trouver de belles choses.

 

Nécessite le mouvement :

Le jouet doit permettre à l’enfant de mettre ses mains (ou son corps pour un jeux de motricité) en action. Le mouvement facilite la concentration et permet d’apprendre plus facilement.

 

Permet la concentration :

L’enfant qui se concentre est à son plein potentiel, il se construit intérieurement et fait grandir sa confiance en lui. Le jouet doit être simple, on doit en comprendre facilement le but et il doit apporter quelque chose d’intelligent à l’enfant.
Maria Montessori décrivait les enfants après un grand moment de concentration comme étant reposés, calmes, heureux et se tournant d’avantage vers les autres.
De plus, lorsque vous présentez l’activité à votre enfant, faites-le avec des gestes précis et exactes, cela stimule la répétition de l’enfant qui cherche à atteindre la perfection dans ses gestes.

 

Ne doit comporter qu’une difficulté à la fois :

Maria Montessori a conçu un matériel qui isole une qualité. En effet, pour permettre à l’enfant de se concentrer, il faut choisir un jouet le plus simple possible. Par exemple les boîtes à formes, privilégiez plutôt une boîte en bois brut avec des formes toutes de la même couleur, l’enfant pourra se concentrer uniquement sur la forme et ne sera pas déconcentré par quelques dessins bariolés.
Si, au contraire, il s’agit d’un jouet qui sert à faire distinguer les couleurs, les différentes parties doivent être de la même forme, de la même dimension et dans la même matière et ne doivent être différentes que par la couleur. S’il s’agit de discriminer les sons par exemple, que ce soit avec les boîtes à son ou les petites clochettes représentant la gamme musicale, nous proposerons également à l’enfant d’isoler ses autres sens (comme la vue à l’aide d’un bandeau sur les yeux) pour développer l’ouÏe.

 

Permet le contrôle de l’erreur :

Le contrôle de l’erreur amène l’enfant à avoir un raisonnement, à s’auto-évaluer, à développer sa capacité de jugement. Cela développera son sens critique avec un affinement qui lui permettra de distinguer les différences les plus infimes. Il est ainsi préparé à contrôler ses erreurs même lorsqu’elles ne seront plus aussi évidentes.

 

Esthétique :

Le jouet doit être attrayant, il doit donner envie d’être manipulé. Il doit être beau, les couleurs doivent être jolies, la matière de bonne qualité avec de belles finitions.

 

Favorise l’autonomie  :

L’enfant doit pouvoir accéder à ses jouets sans votre assistance et doit pouvoir les utiliser seul. Pour les objets du quotidien qu’il est amené à utiliser régulièrement, choisissez-les adaptés à sa taille, sécurisés et en accès libre. L’enfant pourra alors utiliser un jouet ou un objet qui correspond parfaitement au besoin qu’il éprouve pour favoriser son développement à l’instant t.

 

Correspond à un besoin :

En effet l’objet peut être beau et sembler intéressant, mais s’il ne répond pas à un besoin de votre enfant à ce moment précis, alors il est inutile. Il doit capter son intérêt et se prêter à son activité motrice. Pour savoir si un objet correspond à une passion de votre enfant vous devez prendre le temps de l’observer.

“L’enfant obéit à l’objet qui correspond à son plus grand besoin d’activité du moment.” 
Maria Montessori

 

Aussi je vous conseillerai de limiter le nombre de jouets proposés et de les présenter de manière bien ordonnée pour faciliter la visibilité et laisser libre choix à votre enfant. En effet, si l’enfant a la possibilité de choisir l’activité qu’il veut faire c’est qu’elle lui “parle” à ce moment précis et il en sera d’autant plus concentré et impliqué.

Je vous conseillerai aussi de donner vos critères de sélection à votre entourage lorsqu’il s’agit d’un cadeau. Je sais qu’il n’est pas toujours simple de faire entendre raison à la famille ou de les rallier à notre vision des choses mais il vaut mieux essayer de la leur expliquer plutôt que de se retrouver avec des jouets inutiles qui seront vite délaissés, qui s’amoncèleront et prendront de la place.

La nouveauté du jouet éveille souvent l’intérêt car l’enfant est naturellement curieux. Mais si le jouet en question n’apporte rien à votre enfant, ni ne permet sa concentration, alors l’intérêt sera superficiel et le jouet sera vite mis de côté.

Alors, on fait le tri et on retire tous ces jouets qui clignotent et font du bruit sans avoir d’utilité particulière de la liste de Noël (je sais je m’y prend un peu tôt) et on se lance à la recherche du jouet intelligent !

 

“L’enfant normal n’a pas besoin de”stimulants qui le réveillent”, qui “le mettent en rapport avec son milieu réel”. Il est éveillé, et ses rapports avec son milieu sont innombrables et continuels. Il a besoin, par contre, d’ordonner le chaos qui s’est formé dans sa conscience à cause de la multitude des sensations que lui a apportées le monde. Il n’est pas un “dormeur” dans la vie, mais un “hardi explorateur”, ce dont il a besoin, c’est un chemin qui le conduise à son but, et lui épargne les déviations fatigantes qui entravent l’avance. Alors il “s’attaque passionnément” à ces objets limités et directs qui ordonnent son chaos, et qui, en même temps que l’ordre, apportent la clarté à son esprit d’explorateur.”
Maria Montessori

 

Sur ces bonnes paroles de Maria, je vous dis à très vite. Dites-moi dans les commentaires si vous aimeriez que je fasse des listes avec idées de cadeaux pour les enfants en fonction de leur âge. Et n’oubliez pas de partager si vous pensez que cet article peut être utile à d’autres parents ou à me laisser un petit commentaire.

Allez, profitez bien de vos enfants, un jour ils seront grands ! 😉

 

 

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 7
    Partages

2 thoughts on “Comment choisir les jouets de mon enfant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.